MAYER Antoine, René, Simon

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 9 octobre 1924 à Paris (XVIe arr.), mort en action le 16 septembre 1944 à Vermondans (Doubs) ; membre du BCRA ; résistant des Forces françaises combattantes (FFC) et des Forces françaises libres (FFL).

Antoine Mayer était le fils de René Joël Simon, auditeur au Conseil d’État, commissaire dans l’administration de la France Libre. fut élève à l’École Militaire des cadets de la France Libre et de Denise Henriette Bloch, sans profession. Il sortit Saint-cyrien dans la promotion "18 Juin" (Juin 1944).
Il s’engagea dans la France Libre à Londres en juin 1943 et fut nommé aspirant au Bureau Central de Renseignements et d’Action (BCRA).
De retour en France, il s’engagea dans la Résistance aux Forces françaises de l’intérieur et au 1er Régiment de Franche-Comté.
Il fut tué à l’ennemi le 16 septembre 1944 à Vermondans (Doubs).
Il est inhumé dans la tombe familiale au cimetière Montparnasse , à Paris 14e arr.
Il obtint la mention « Mort pour la France », dossier AC 21 P 92965 (nc).
Il fut homologué au grade de lieutenant des Forces françaises combattantes (FFC) et des Forces françaises libres (FFL), GR 16 P 406602 (nc).
Il reçut à titre posthume la Médaille militaire et la Croix de guerre 1939-1945.
Son nom figure sur la plaque commémorative de la mairie, à Vermondans (Doubs).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article231224, notice MAYER Antoine, René, Simon par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 18 août 2020, dernière modification le 2 septembre 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.— État civil (acte de naissance).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément