MAILLOT Christian

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 2 juin 1922 à Avallon (Yonne), exécuté sommairement le 11 juillet 1944 à Gigny-sur-Suran (Jura) ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI). .

Christian Mallot était le fils de Jean Marie Joseph et de Berthe Louise Marie Augusta Vassal. Il était célibataire et domicilié à Lons-le-Saunier (Jura).
Le 11 juillet 1944, les colonnes allemandes s’abattirent sur les villages du haut-Jura dans le cadre de l’Opération "Treffenfeld". Christian Mallot fut abattu par l’ennemi dans les prés à proximité de la route départementale au lieu-dit "Le Croupet" à 9h30.
L’acte de décès fut établi au nom d’un inconnu avec le signalement suivant « âge approximatif 28 ans, taille : 1m78 environ, cheveux noirs, grands et rejetés en arrière, nez aquilin, moustache rasée, corpulence forte, vêtu d’une veste en drap vert, d’un pantalon kaki foncé, chaussé de brodequins et de demi-guêtres en cuir se laçant avec courroies » et dressé le jour même sur la déclaration de Edmond Cailloz, 30 ans, garde champêtre à Gigny.
Il fut rectifié par jugement du Tribunal civil de Lons-le-Saunier rendu le 19 juin 1945 transcrit le 18 août 1945 à Gigny.
Il obtint la mention « Mort pour la France » le 13 avril 1945 et fut homologué comme soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI), GR 16 P 387554 (nc).
Son nom figurer sur la stèle commémorative, à Gigny (Jura).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article231994, notice MAILLOT Christian par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 11 septembre 2020, dernière modification le 12 septembre 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément