BOTTOT Gilbert, Léon

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 15 février 1920 à Vauchassis (Aube), mort en action le 6 juin 1944 à Vauchassis ; résistant de Libération-Nord et des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Gilbert Bottot exerçait le métier de boulanger à Vauchassis. Il était réfractaire au STO et rejoignit la Résistance dans le groupe d’Alphonse Souquet, responsable de Libération-Nord dans le pays d’Othe (Aube/Yonne).
Le 6 juin 1944, six hommes se rassemblèrent autour d’Alphonse Souquet. Dans la soirée le groupe quitta Vauchassis en direction des bois de Prugny afin d’y constituer un maquis. Le groupe fut surpris par des soldats allemands qui ouvrirent le feu sans sommation. Deux hommes furent tués, René Cléry et Gilbert Bottot.
Le reste du groupe fut arrêté. Alphonse Souquet, son frère René et Jean Barnier seront exécutés le 22 août 1944 à Creney-près-Troyes. Les autres furent déportés en Allemagne.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué comme soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI), dossier SHD Vincennes GFRR 16 P 75965 et AC 21 P 27766 (non consultés).
Son nom figure sur le monument commémoratif de Montaigu, à Laines-aux-Bois et sur le monument aux morts, à Vauchassis (Aube).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article232184, notice BOTTOT Gilbert, Léon par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 19 septembre 2020, dernière modification le 6 juillet 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Musée de la résistance Alphonse Souquet.— Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément