MARTY Pierre, Auguste.

Par Richard Vassakos

Né le 1er décembre 1890 à la Salvetat-sur-Agoût (Hérault), abattu le 9 juin 1944 à Capestang (Hérault) ; cultivateur ; victime civile.

Né de Louis et de Philippine Marie Sénégas , Pierre Marty était marié à Marie-Rose Palaysi. À la suite de l’embuscade de Fontjun à Cébazan le 6 juin et de l’exécution de 18 résistants capturés à Béziers le 7 juin, les Allemands décidèrent d’investir la commune de Capestang dont étaient originaires 10 des exécutés qui étaient dirigés par Danton Cabrol, également originaire du village. La localité fut bouclée et tous les hommes de 18 à 45 ans furent rassemblés pour être déportés comme travailleurs forcés en Allemagne. Des patrouilles allemandes parcoururent les environs et abattirent Pierre Marty, route vieille de Poilhes alors qu’il essayait de passer outre l’encerclement. Le lendemain seules quatre personnes furent admises à son inhumation. Il fut reconnu mort pour la France. Une rue du village porte son nom.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article236314, notice MARTY Pierre, Auguste. par Richard Vassakos, version mise en ligne le 6 janvier 2021, dernière modification le 6 janvier 2021.

Par Richard Vassakos

SOURCES : Arch. dép. Hérault, 3 E 52/49, état civil de de Capestang, naissances, mariages, décès 1940-1946. — Gérard Bouladou, L’Hérault dans la Résistance, Nîmes, Lacour, 1992, p. 140

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément