LOSCOS Émile, Emmanuel

Par Richard Vassakos

Né le 22 mai 1925 à Capestang (Hérault), exécuté sommairement le 7 juin 1944 à Béziers (Hérault) ; cultivateur ; résistant de l’Armée secrète (AS).

Émile Loscos (1925-1944)

Fils de Mariano qui était maçon et de Marie Refatera, il était célibataire. Le 6 juin 1944. Émile Loscos rejoignit le convoi de volontaires qui s’ébranla après l’annonce du débarquement et du déclenchement du plan vert pour rejoindre le maquis AS Latourette qui se localisait dans les environs de Ferrières-Poussarou (Hérault). La troupe composée de nombreux volontaires de communes de l’ouest du département, telles que Puisserguier, Colombiers, Nissan et, surtout, Capestang, tomba dans une embuscade tendue dans la soirée du 6 juin par les troupes nazies au col de Fontjun, près de Saint-Chinian (Hérault). Cinq résistants tombèrent durant le combat dont parmi eux Danton Cabrol, membre du maquis Latourette depuis 1943 et sous-chef de secteur de l’Armée secrète à Capestang. Si des résistants parvinrent à s’échapper Emile Loscos fut un des dix-huit prisonniers qui furent tous fusillés, le 7 juin au champ de Mars à Béziers. Inhumé dans le carré 1939-1945 du cimetière de Capestang. Médaillé de la Résistance, une avenue de Capestang porte son nom.

Voir Cébazan et Béziers (Hérault) : victimes du combat de Fontjun, exécutés au champ de mars de Béziers (6 et 7 juin 1944)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article237968, notice LOSCOS Émile, Emmanuel par Richard Vassakos, version mise en ligne le 2 février 2021, dernière modification le 3 février 2021.

Par Richard Vassakos

Émile Loscos (1925-1944)

SOURCES : Arch. dép. Hérault, 3 E 52/49, Capestang, naissances, mariages, décès 1940-1946. — Service historique de la Défense, Vincennes, GR 16 P 377342 (cote non consultée pour le moment)

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément