MASCART Eugène, Philémon

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 25 mars 1927 à Fresnes-sur-Escaut (Nord), mort en mission le 2 septembre 1944 à Taisnières-sur-Hon (Nord) ; cheminot ; résistant sans homologation.

Eugène Mascart entra à la SNCF durant l’Occupation comme élève à l’essai au service de l’Exploitation à Bavay. Il entra dans la Résistance en juillet 1944 afin de participer au combats de la Libération. Il rejoignit le groupement de Feignies des FFI. Il fut tué de deux balles dans la tête le 2 septembre 1944 au cours d’une mission de liaison dans un affrontement avec une unité allemande, à Taisnières-sur-Hon (Nord).
Il est inhumé au cimetière, à Bavay (Nord) où une rue porte son nom.
Son nom figure aussi sur le monument aux morts, à Bavay (Nord).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239602, notice MASCART Eugène, Philémon par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 26 mars 2021, dernière modification le 26 mars 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Notice sans auteur dans le Mémorial 1940-1945 des Cheminots victimes de la répression, sous la direction de Thomas Fontaine, Perrin/SNCF, Paris, 2017, page 1568.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément