HAMON André

Par Annie Pennetier

Né le 31 novembre 1901 à Landivisiau (Finistère), exécuté le 6 juillet 1944 à Brest ; ébéniste ; résistant Centurie OCM.

Une rue à Saint-Pol-de-Léon.

André Hamon était marié et père d’un enfant.
Résistant de Saint-Pol-de-Léon, arrêté le 31 juin 1944, il fut incarcéré à la prison de Morlaix puis dans celle de Pontaniou à Brest.
Il est l’un des 18 résistants de Saint-Pol-de-Léon exécutés sommairement sur le plateau du Bouguen à Brest le 6 juillet 1944.
Considérés comme disparus, la découverte d’une fosse commune en 1962 au cours de travaux de construction de l’I.U.T. et des objets personnels qu’elle contenait a apporté la confirmation de leur exécution et non une supposée déportation.
Il fut déclaré Mort pour la France.
Homologué Interné résistant (DIR) au titre du réseau Centurie de Forces françaises combattantes.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240554, notice HAMON André par Annie Pennetier, version mise en ligne le 22 mai 2021, dernière modification le 26 juin 2021.

Par Annie Pennetier

Une rue à Saint-Pol-de-Léon.

SOURCES : Gilles Grall, Saint-Pol-de-Léon, été 1944. De la rafle des résistants au massacre des civils, 2010. — État civil de Saint-Pol-de-Léon. — SHD, Vincennes, GR 16 284712 (nc).

Version imprimable Signaler un complément