MARTIN-KODUAT Ernestine

Par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy

Née vers 1875, massacrée le 15 juin 1944 à à Bellegarde (Ain, Bellegarde-sur-Valserine depuis 1956, Valserhône depuis 2019) ; victime civile.

Son nom n’apparaît pas dans le recensement de la population de 1936 à Bellegarde (Ain).
Le 15 juin 1944 les soldats allemands effectuèrent des rafles à Bellegarde. Ernestine Martin-Koduat ainsi qu’un voisin Jules Dejoux se cachèrent dans les bois près de chez eux. Ils furent découverts puis abattus d’une rafale de mitraillette par l’ennemi.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241236, notice MARTIN-KODUAT Ernestine par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 25 juin 2021, dernière modification le 25 juin 2021.

Par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Le livre noir des crimes Nazis dans l’Ain pendant l’Occupation, Les éditions du Bastion, p. 95-96.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément