LANEL Raymond, Joseph, Eugène

Par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy

Né le 3 novembre 1913 à Champfromier (Ain), exécuté sommairement le 12 juillet 1944 à Châtillon-en-Michaille, commune déléguée de Valserhône depuis 2019, (Ain) ; employé SNCF ; résistant de l’armée secrète (AS).

Portrait d’Eugène Lanel.
(via Mémorial Genweb, Martine Mangeolle, CC BY-NC-SA 2.0).

Raymond Lanel naquit de Louis, Philippe Claudius Lanel (né en 1884), cultivateur fermier et de Marie Julie Louise Roy (née en 1882), cultivatrice, domiciliés au hameau du Collet. Lors du décès de Raymond Lanel, son père était menuisier charpentier et sa mère sans profession. Il était célibataire et domicilié à Saint-Germain-de-Joux (Ain). Pendant l’occupation, il était ajusteur mécanicien, à la SNCF à Grenoble (Isère), où il résidait.
Il entra dans la Résistance à l’armée secrète (AS) et rejoignit un groupe FFI après le débarquement Normandie le 6 juin 1944.
Le 11 juillet 1944 les Allemands lancèrent l’Opération "Treffenfeld" destinée à éradiquer les maquis de l’Ain et du Haut-Jura tout en terrorisant la population. Bien qu’alité et souffrant, il partit à la recherche de sa sœur, Odette Mathieu, qui était agent de liaison.
Le 12 juillet 1944, Raymond Lanel était aux alentours du hameau de Trébillet, commune de Châtillon-en-Michaille, dans un champ afin de rejoindre ses camarades. Des soldats allemands l’arrêtèrent et l’exécutèrent avec un fusil-mitrailleur.
Son corps fut retrouvé le 15 juillet à seize heures sur le territoire de la commune.
L’acte de décès fut dressé le 16 juillet sur la déclaration de Paul Camille Mathieu, âgé de 26 ans, scieur, domicilié à Montanges, beau-frère du défunt.
Il obtint la mention « Mort pour la « France » et fut fait chevalier de la Légion d’honneur et reçut la Croix de guerre 1939-1945, à titre posthume.
Son nom figure sur la plaque commémorative "La SNCF à ses morts 1939-1945 - Le personnel de la SNCF en hommage à ses glorieux morts" apposée sur un mémorial SNCF en gare de Grenoble (Isère) et sur le monument aux morts de Châtillon-en-Michaille, sur la commune de Valserhône (Ain).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241269, notice LANEL Raymond, Joseph, Eugène par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 26 juin 2021, dernière modification le 27 juin 2021.

Par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy

Portrait d’Eugène Lanel.
(via Mémorial Genweb, Martine Mangeolle, CC BY-NC-SA 2.0).

SOURCES : Service historique de la Défense, AVCC, Caen, AC 21 P 67138, et 21P 585489 et Vincennes GR 16 P 335796 sans mention d’homologation (nc).— Musée de la Résistance 1940-1945 en ligne Données extraites du CD(DVD)-ROM : La Résistance dans l’Ain et le Haut-Jura (2013).— Les Amis du Musée de la Résistance Nantua Combat Trébillet.—Le livre noir des crimes Nazis dans l’Ain pendant l’Occupation, Les éditions du Bastion, p. 97.— Hervé Barthélémy, Thomas Fontaine Mémorial des cheminots victimes de la répression 1940-1945, Perrin, 2017, page 854.— Geneanet.— Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.— Recensements de population commune de Champfromier 1921.— État civil (actes de naissance et décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément