HUSSON Louis, Marius, Alphonse

Par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy

Né le 9 novembre 1902 à Le Poizat (commune fusionnée en 2016 au sein de Poizat-Lalleyriat), massacré le 12 juillet 1944 à Le Poizat (Ain) ; cultivateur ; victime civile.

Il naquit d’Alphonse, Antoine, Adelin Husson et de Marie, Euphrasie, Clémence Perrier.
Il se maria le 3 mai 1930 à Échallon (Ain) avec Esther, Marie, Lætitia Maissiat (1898-1984).
Lors du recensement de 1936 au Poizat (Ain), il habitait avec ses parents, avec son épouse et leurs enfants Gilbert (né en 1932) et René (né en 1934). Le frère de Louis Husson, Aimé Husson (né en 1904), vivait également avec eux.

Le 12 juillet 1944, les Allemands étaient au Poizat et massacrèrent six victimes civiles dont Louis Husson. D’après le maire du Poizat, il était sur un chariot à bœufs, sortant d’une cour, quand il fut blessé grièvement par les Allemands. Une valise en sa possession, contenant supposément une importante somme d’argent, lui fut dérobée, puis il fut achevé à proximité de son habitation.

Son nom est inscrit sur le monument aux morts du Poizat, commune de Poizat-Lalleyriat (Ain).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241377, notice HUSSON Louis, Marius, Alphonse par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 4 juillet 2021, dernière modification le 4 juillet 2021.

Par Benoît Prieur, Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Service historique de la Défense, Caen SHD/ AC 21 P 356764 (nc). — Arch. Ain, dossier militaire 1922, Belley, 1R0196 (nc). — Arch. Ain, recensement de population Le Poizat (Ain), 1936. — Le livre noir des crimes Nazis dans l’Ain pendant l’Occupation, Les éditions du Bastion, p. 108. — Geneanet. — Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément