WEISZ Joseph

Par Jean-Luc Marquer

Né le 13 juillet 1922 à Satu Mare (Roumanie), Szatmar en hongrois, sommairement exécuté et trouvé mort le 7 août 1944 à Cognin-les-Gorges (Isère) ; étudiant ; résistant de l’Armée secrète

Située à l’origine en Hongrie, la ville de Satu Mare devint roumaine après le démembrement de l’empire austro-hongrois à la suite de la première guerre mondiale. Elle redevint hongroise en 1940, puis à nouveau roumaine fin 1944.
Elle comptait à la veille de la deuxième guerre mondiale une forte minorité juive dont les membres furent pour la plupart livrés par les fascistes hongrois à leur allié allemand, déportés et exterminés.
De nombreuses victimes de la Shoah, originaires de Szatmar ou Satu Mare, portent le patronyme de Weisz.
On peut raisonnablement penser que Joseph Weisz était juif.
Étudiant, il résidait à Villars-de-Lans (Isère).
Il s’engagea dans la Résistance et rejoignit les rangs du maquis du Vercors, secteur 8 de l’AS-Isère.
Son nom figure sur la liste des morts du secteur 8.
La base de données des militaires décédés pendant la Seconde Guerre mondiale, consultée sur le site Mémoire des hommes, indique que Joseph Weisz mourut le 7 août 1944 à Cognin-les-Gorges (Isère), fusillé par les Allemands.
Toutefois l’acte de décès établi le 30 septembre 1944 sur la déclaration de Jean Olivon, cousin de Joseph Weisz, ingénieur radio domicilié à La-Destrousse (Bouches-du-Rhône) indique : « Le corps a été trouvé sur le territoire de la commune dans la rivière Isère. La mort, consécutive à une balle dans la tête paraissait remonter à une dizaine de jours.  »
Joseph Weisz serait donc mort sommairement exécuté fin juillet 1944 en amont de Cognin-les-Gorges et son corps aurait été jeté dans l’Isère.
Un homonyme, également originaire de Satu Mare, Émeric Weisz, fut sommairement exécuté à Noyarey (Isère).
Son nom figure sur le monuments aux morts de Villard-de-Lans.



Notice provisoire

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article242373, notice WEISZ Joseph par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 3 septembre 2021, dernière modification le 3 septembre 2021.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 172256 (nc) — SHD Vincennes, GR 19 P 38/16 ; GR 16 P 602196 (nom Weiss, nc) — Mémoire des hommes — Wikipédia, article sur Satu Mare — Site du Mémorial de Yad Vashem, Jérusalem (Israël)

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément