TIBIER Gilbert alias Tibère, Serge, Robert dans la résistance

Par Eric Panthou

Né le 11 juin 1922 à Chézy (Allier), mort le 7 août 2013 à Moulins (Allier) ; membre des Jeunesses communistes (JC) ; résistant au sein des FTP de l’Allier puis du Puy-de-Dôme ; Commissaire aux effectifs (CE).

Fils de Jean Tibier, 25 ans, cultivateur, et de Rose Ginin, 21 ans sans profession, Gilbert Tibier s’est marié le 12 mai 1948 à Bresnay (Allier) avec Fernande Jeux.
A 18 ans, à partir de juillet 1940 il s’engagea dans les Jeunesses communistes (JC) dans l’Allier. En 1942, il est mobilisé dans les Chantiers de Jeunesse jusqu’en février 1943
En mars 1943, il est chargé dans le cadre des JC de réorganiser des groupes armés dans un secteur comprenant Bressolles, Moulins, Bessay, Voussac, Saint-Pourçain-sur-Sioule, etc. Il travaille durant cette période avec trois responsables régionaux successifs : Sandrier alias Jacques, Lecourt alias Marcel et Campestre alias Jean.
Puis, réfractaire au STO, il rejoint les FTP au sein de la 2éme Compagnie de l’Allier en tant que Commissaire aux effectifs (CE). En avril 1944, repéré par la police, il est affecté à la 1ère compagnie FTP du Puy-de-Dôme où il continue son travail de CE. En juillet 1944, il est affecté à la 8ème Compagnie du Puy-de-Dôme, implantée à Valcivières, près d’Ambert. Par la suite, du fait de son importance, cette compagnie devient le 104ème bataillon, sous les ordres de Roger Béligat, alias Alain, Commissaire aux opérations (CO). C’est sous ses ordres que Gilbert Tibier, alias Tibère, participa à la bataille d’Estivareilles contre une colonne allemande et de miliciens venus du Puy. Il participa également à la Libération de la Ville de Thiers les 25 et 26 août 1944.

La durée des services homologués au sein des FTP du Puy-de-Dôme va du 15 juin au 28 août 1944.

Il reçut la Croix de guerre avec étoile de bronze et la carte du combattant volontaire de la Résistance (CVR). Il a été inhumé à Yzeure (Allier).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article243696, notice TIBIER Gilbert alias Tibère, Serge, Robert dans la résistance par Eric Panthou, version mise en ligne le 11 novembre 2021, dernière modification le 12 novembre 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : SHD, Vincennes, 19 P 63/7 : historique 104e Bataillon . — SHD GR 16 P 571091, dossier résistant pour Gilbert Tibier (nc). — Max Duvert, Gilbert Tibier, alias Tibère", Bulletin du Cercle d’études sur la Seconde Guerre mondiale de Thiers et sa région, n°30, octobre 2013, p. 39. — André Sérézat, Et les Bourbonnais se levèrent : Témoignage et contribution à l’histoire de la Résistance dans l’Allier, Nonette : éd. Créer, 1985. 323 p. — Lettre de Marie Beligat à Philomen Mioch, le 18 août 1984. Copie transmise par Rose Blin-Mioch. — Généanet. — État civil Chézy.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément