LABAT Gaston, Pierre

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 17 octobre 1896 à Cahors (Lot), exécuté sommairement le 19 août 1944 à Buzet-sur-Tarn (Haute-Garonne) ; coiffeur ; résistant RIF homologué DIR.

Gaston Labat était le fils de Pierre Labat, cordonnier, et de Mélie Sadoul, son épouse, sans profession.
Sa fiche matricule indique qu’il devint coiffeur.
Il fut incorporé le 12 avril 1915 au 88e RI, et passa après sa période de formation, en renfort au 83e RI le 3 décembre 1915. Il revint au 88e RI le 2 mai 1916, puis fut affecté au 219e RI le 17 septembre 1916.
Il fut intoxiqué par gaz de combat le 17 mars 1918.
Cité à l’ordre du régiment pour son comportement courageux en septembre et octobre 1918, il fut décoré de la Croix de guerre 1914-1918 avec étoile de bronze.
Du 30 mars au 29 septembre 1919, il servit dans l’Armée du Levant au sein du 412e RI. Démobilisé, il revint alors à Cahors (Lot), où il habitait 5 rue Pellgri.
Il se maria le 23 novembre 1920 à Cahors avec Félicie Mazilié. Ils eurent trois enfants.
Il entra dans la Résistance intérieure française à une date que nous ne connaissons pas et fut sans doute à ce titre interné à la prison Saint-Michel, à Toulouse (Haute-Garonne). Il fut extrait de sa cellule le 17 août 1944 en fin d’après-midi avec d’autres détenus qui furent emmenés en camion à une vingtaine de kilomètres au nord, à Buzet-sur-Tarn (Haute-Garonne) et fusillé au lieu-dit « L’Enfournet » avec 53 autres personnes dans une grange à laquelle il fut ensuite mis le feu. Les Allemands quittèrent Toulouse le 19 août 1944.
Il obtint la mention « Mort pour la France », transcrite sur son acte de naissance et le titre de "Déporté et interné résistant" (DIR) et fut homologué à la Résistance intérieure française (RIF).
Il reçut à titre posthume la Médaille de la résistance par décret du 24/05/1957 et publication au JO du 29/05/1957.
Son nom n’apparaît pas sur les monuments de Buzet-sur-Tarn mais figure sur le monument aux morts, à Cahors (Lot).

Voir Buzet-sur-Tarn (Haute-Garonne) massacres de juillet et août 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article249361, notice LABAT Gaston, Pierre par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 6 juillet 2022, dernière modification le 25 juillet 2022.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Service historique de la Défense, AVCC, Caen, Cote AC 21 P 471 077 (nc) et SHD, Vincennes, GR 16 P 3249423 (nc).— Arch. Dép. Lot, RMM, Cahors, 1916, mat. — Mémorial Genweb.— [Site sur les massacres à Buzet-sur-Tarn->http://francoisverdier-liberationsud.fr/massacres-buzet/.— Journal "Le Monde" du 4 juillet 2005 L’énigme des suppliciés de Buzet-sur-Tarn Par Benoît Hopquin.—État civil (Acte de naissance n° 185).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément