CÉLU

Ouvrier en étoffes de soie. Sergent-fourrier de la garde nationale, demeurant à Lyon, quartier de Pierre-Scize.
Le 26 juillet 1790, de nombreux témoins affirmaient l’avoir vu prendre une large part à l’attaque menée par les ouvriers du quartier contre les Suisses du régiment de Sonnenberg. Il criait, selon eux : « Citoyens ! alerte ! aux armes ! » et distribuait des cartouches à ceux qui voulaient combattre. Le procureur du roi lança contre lui, le 3 août, un ordre d’arrestation.
Voir Pastourel Jean, Antoine*, et aussi Cador*, Dommartin*, Lion*, Mayeur*.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28295, notice CÉLU , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 8 août 2021.

SOURCES : Arch. Dép. Rhône, Sénéchaussée criminelle, juillet-août 1790, Procédure contre les nommés Célu... et autres (30 juillet). — M. Wahl, Les premières années de la Révolution à Lyon, Paris, 1894.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément