CHARAMAULE Hippolyte, Melon, Victor

Né le 13 avril 1794 à Mèze (Hérault), mort à Lunas (Hérault) le 23 janvier 1886 ; avocat démocrate ; député de Montpellier de 1831 à 1842 : représentant de l’Hérault en 1848 et 1849.

Président de la Commission exécutive formée à l’Hôtel de Ville de Montpellier, Charamaule y proclama la République. Il devint commissaire du Gouvernement provisoire dans le département, mécontenta le groupe socialisant réuni autour de Brives qui le remplaça au commissariat. Candidat des modérés, le 23 avril 1848, il fut élu troisième sur dix, avec 50 028 voix. À la Constituante, il vota tantôt avec la droite et tantôt avec l’extrême gauche et la gauche.
Réélu, en tête, le 13 mai 1849, à la Législative, avec 37 675 voix sur 82 706 votants et 125 151 inscrits, il siégea à droite mais vota souvent avec la Montagne. Adversaire de la politique de l’Élysée, il descendit dans la rue lors du coup d’État du 2 décembre 1851, s’arma, assista aux réunions de députés et parut sur les barricades.
Candidat d’opposition en 1863 dans la 1re circonscription de l’Hérault, Charamaule fut vainement proposé par Victor Hugo comme sénateur inamovible, le 27 mai 1879.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28460, notice CHARAMAULE Hippolyte, Melon, Victor , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Robert, Bourloton et Cougny, Dictionnaire des Parlementaires français.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément