MEILLARD Georges [MEILLARD Jean, Georges]

Par Notice revue et complétée par J. Risacher

Né vers 1816 à Genève. Graveur. Membre de la Société des Saisons.

Georges Meillard partageait, avec Jacques Bonnet* et Pierre Doy*, origine, logement, travail et activité militante. Si cette dernière n’est pas très connue, elle le fut surtout à travers l’Appel au Peuple de Paris du Comité de la Société des Saisons, lu sur les marches de l’Hôtel de Ville, le 12 mai 1839. Il était avec Barbès, Martin Bernard, Quignot* et Nétré*, l’un des cinq « commandants de divisions de l’armée républicaine », dont Blanqui était « commandant en chef » et qui devait prendre le pouvoir aussitôt. On sait aussi que, membre actif des Saisons, il avait participé à une réunion chez le marchand de vin Constant le 5 mai avec Barbès pour rencontrer d’autres responsables de la Société, comme Ferrari et d’autres « dimanches » des Saisons. C’est effectivement lui qui, avec Barbès, conduisit la première colonne qui se dirigea par le quai de Gesvre sur le Palais de Justice, qui tomba rapidement, le Pont Notre-Dame et le quai aux Fleurs, échoua devant la Préfecture de police, ainsi que place du Châtelet et rejoignit la seconde colonne vers l’Hôtel de Ville. Blessé lors des combats, il parvint à s’enfuir et se réfugia plus tard à Londres.
C’est à ce moment-là que le signalement de Georges Meillard a été donné aux polices frontalières, notamment au commissariat frontalier du Havre : Taille : 5 pieds 5 pouces, cheveux et sourcils blonds, yeux gris, visage ovale et maigre, « se tient très droit et porte ordinairement une chemise de couleur. » Malgré ses « responsabilités militaires » et sa fuite, il bénéficia d’un non-lieu prononcé par la Cour des Pairs.. Voir Barbès Armand*, Bernard Martin*, Blanqui Auguste*.
Georges Meillard gagnerait à être distingué, s’il y a lieu, de Georges Maillard, président du Club républicain du Ve en 1848, et du Maillard de la Lettre à Maillard, de Blanqui.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article34857, notice MEILLARD Georges [MEILLARD Jean, Georges] par Notice revue et complétée par J. Risacher , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 21 juillet 2017.

Par Notice revue et complétée par J. Risacher

SOURCE : Arch. Mun. Le Havre, J 2/2, liasse 9. — Cour des Pairs, Affaire des 12 et 13 mai 1839. Rapport fait à la Cour par M. Mérilhou, Paris, Imprimerie royale, 1839-1840. — Cour des Pairs. Procès politiques, 1835-1848, Inventaire dressé par J. Charon-Bordas, Paris, Archives Nationales, 1984, CC 725, 747 n° 489 — Claude Latta, « L’insurrection de 1839 », Blanqui et les blanquistes, Société d’histoire de la Révolution de 1848 et des Révolutions du XIXe siècle (Colloque Blanqui 1981), SEDES, 1986. — L.-A. Blanqui, œuvres I. Des origines à la Révolution de 1848, textes présentés par D. Le Nuz, Nancy, Presses Universitaires, 1993.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément