PLAIGNIER Jacques

Ancien militaire en 1816, marchand corroyeur à Paris ou cambreur, rue du Petit-Lion-Saint-Sauveur, âgé d’une quarantaine d’années. Il fut l’un des trois qui distribuaient les fameux documents à l’origine de l’affaire des Patriotes de 1816, sans doute une pure machination.
Coupable du crime de lèse-majesté, il fut condamné à mort le 7 juillet 1816 par les assises de la Seine avec le supplice des parricides (on lui coupa le poignet droit) et il fut décapité le 27 juillet. Voir Carbonneau Charles*, Tolleron*,

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article36341, notice PLAIGNIER Jacques , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. PPo., A/a 333, 334, 335, E/a 69, 72. — Note de J.-C. Vimont.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément