VOIGNIER Charles, Joseph <£CEP>

Né en 1804 ou 1807 à Neufchâteau (Vosges), il était marchand des quatre saisons et demeurait place Laborde, à Paris, en 1840. En 1848, cordonnier rue Saint-Nicolas-d’Antin et garde national de la 1re légion, il fut arrêté le 24 juin, boulevard des Capucines, pour avoir dit des émeutiers : « Ils demandent du pain » et pour avoir critiqué le gouvernement et les riches. Il fut libéré le 20 juillet. Il était établi maître cordonnier en 1851. Il avait employé jusqu’à quinze ouvriers, et c’est pour avoir cherché à les « corrompre » qu’il fut arrêté, le 2 décembre au matin. La saisie d’exemplaires du Populaire auquel il était abonné et de publications démocrates socialistes le compromettaient et il fut transporté (« Algérie moins »). Voir Voinier* (pour une identification possible).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article38881, notice VOIGNIER Charles, Joseph <£CEP>, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Arch. Min. Guerre, A 412 et B 372.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément