GENIN Marcel, Émile

Né le 1er mai 1905 à Hermoncourt (Doubs), fusillé le 16 août 1943 au camp de Biard (Vienne) ; employé municipal ; résistant.

Marcel Génin s’était marié à Sèvres le 28 janvier 1928 avec Lucienne Clauze, employée des Assurances sociales, et était père de deux enfants nés à Saint Cloud et Nanterre. Domicilié à Nanterre, il y exerça la profession de sellier de 1935 à 1938 avant de devenir employé municipal (planton à la mairie de 1938 à 1940).

Installé pendant l’Occupation à Arçais (Deux-Sèvres), il participa à la Résistance au sein des FTP sous le pseudonyme de Fabien Philippe. Il fut arrêté à Benassais dans la Vienne le 23 avril 1943, détenu à la prison de Poitiers, condamné à mort par le tribunal militaire allemand de la Feldkommandantur 677 le 11 août 1943 et fusillé quelques jours plus tard.

Après guerre sa femme était domiciliée à Paris (IIIe arr.).

En 1947, la commission nationale d’homologation des grades FFI a été amenée à rejeter toute décision d’homologation en raison de graves accusations dont Genin a été objet et en 1949 la qualité de FFI lui fut retirée.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article50694, notice GENIN Marcel, Émile, version mise en ligne le 11 juin 2009, dernière modification le 11 juin 2009.

SOURCE : BAVCC, Caen.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément