MARTY Paul, Frédéric, Casimir

Par Guy Herbreteau

Né le 6 octobre 1926 à La Fouillade (Aveyron), mort le 7 août 2008 au Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne) ; sous-chef de canton puis surveillant de travaux ; secrétaire du syndicat CGT des cheminots d’Étampes (Essonne) de 1962 à 1968, puis secrétaire du syndicat d’Albi (Tarn) de 1968 à 1980 ; militant communiste.

Aîné d’une famille d’agriculteurs de cinq enfants, Paul Marty travailla dans l’agriculture jusqu’en 1953, puis dans le bâtiment à Rodez (Aveyron) de 1953 à 1955. En septembre 1954, il participa activement à une grève qui dura sept semaines. La reprise du travail se fit sans avoir obtenu de résultats, mais la répression s’abattit sur les responsables syndicaux dont il était et qui furent licenciés. Suite à ce licenciement, il entra à la SNCF en janvier 1956 à Juvisy-sur-Orge (Seine-et-Oise) comme auxiliaire au service de la Voie et des bâtiments. Il devint sous-chef de canton à Paris-Austerlitz, puis passa l’examen de surveillant de travaux bâtiments et ouvrages d’art et fut nommé à Étampes (Essonne). Il fut par la suite muté à Albi (Tarn).

Paul Marty avait adhéré à la CGT en 1953, alors qu’il travaillait dans le bâtiment, et prit sa carte chez les cheminots en 1956. Durant cette même année, il devint membre du conseil syndical du syndicat des cheminots de Juvisy et fut élu responsable à la diffusion de la Vie ouvrière dans son arrondissement et chargé du recrutement à la CGT. De 1962 à 1968, il fut secrétaire du syndicat d’Étampes et, de 1968 à 1980, secrétaire du syndicat des cheminots d’Albi. Il fut élu au comité mixte d’arrondissement VB de Paris-Austerlitz de 1958 à 1968, puis au comité mixte régional Sud-Ouest jusqu’en 1979.

Adhérent du PCF depuis le 13 mai 1958 — il prit sa carte lors du grand rassemblement à Austerlitz contre la prise du pouvoir personnel par le général De Gaulle — il participa au comité de section des cheminots de Paris-Austerlitz et fut responsable de la diffusion de l’Humanité avec Jean Delbos. À Étampes, il fut membre du secrétariat de section et à Albi secrétaire de cellule locale et responsable à la diffusion de l’Humanité. Il fut candidat non élu aux élections municipales à Étampes.

Paul Marty se maria le 20 avril 2005 à Paris XIVe arr. avec Marguerite Thierry.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article6444, notice MARTY Paul, Frédéric, Casimir par Guy Herbreteau, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 10 mars 2012.

Par Guy Herbreteau

SOURCES : Renseignements communiqués par Paul Marty. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément