OBIDIC Fernand

Cheminot à Paray-le-Monial (Saône-et-Loire) ; résistant ; déporté.

Fernand Obidic fut détenu à la maison d’arrêt de Besançon (Doubs) avant d’être transféré, avec son épouse Suzanne Tomasic, par les autorités allemandes au camp de Dachau près de Munich (Allemagne) le 23 ou 24 août 1944.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article7132, notice OBIDIC Fernand, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 30 juin 2008.

SOURCE : Notes de Bertrand Porcherot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément