BOISSERIE Edouard

Par Jean-Pierre Besse

Né le 15 octobre 1912 à Meyrals (Dordogne), mort le 16 septembre 1968 à Boulazac ( Dordogne) ; militant communiste de Dordogne ; déporté.

Edouard Boisserie était le fils de petits commerçants (épiciers), il se maria à Périgueux en septembre 1935 avec Gabrielle Blanche Trapy.
Il fut condamné en 1941 aux travaux forcés à perpétuité pour "sabotage dans une usine aéronautique travaillant pou la machine de guerre allemande".

Interné à la Centrale d’Eysses, il fut transféré à Royallieu puis déporté le 18 juin 944 vers Dachau. Il fut libéré d’Alalch le 30 avril 1945.

Sa femme après son arrestation se fixa à Tarbes et participa à l’évacuation d’enfants juifs vers l’Espagne. Elle mourut au début de 2002 à 90 ans.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article74140, notice BOISSERIE Edouard par Jean-Pierre Besse, version mise en ligne le 18 septembre 2009, dernière modification le 20 novembre 2020.

Par Jean-Pierre Besse

SOURCES :France d’abord, le journal de la Résistance, avril-mai 2002. — Etat civil de Meyrals.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément