JEANLIN Marcel, Léon

Par Éric Belouet

Né le 19 août 1917 à Vouziers (Ardennes), mort le 20 octobre 1984 à Compiègne (Oise) ; militant jociste et syndicaliste CFTC de l’Oise, permanent de la JOC (1939-1942), trésorier national de la JOC en zone Nord (1940-1942).

Marcel Jeanlin
Marcel Jeanlin
Communiqué par Marc Jeanlin

Marcel Jeanlin fit des études primaires et débuta dans la vie professionnelle en décembre 1931. Il commença à militer à la JOC en octobre 1933 et à la CFTC en 1936. Il devint permanent au secrétariat général de la JOC en juin 1939. En 1940, la direction de la JOC se scinda en deux : l’une, légale, pour la zone Sud à Saint-Foy-lès-Lyon (Rhône), l’autre, semi-clandestine, pour la zone Nord à Paris. Membre du comité national provisoire de la JOC en zone Nord en 1940, Marcel Jeanlin occupa la fonction de « trésorier national » jusqu’à son départ de la JOC en septembre 1942 (Jean Benoit le remplaça alors comme trésorier). Au cours de la même période, il avait la responsabilité du Centre d’études pédagogiques qui, situé 3 rue Nicolas-Houel à Paris (XIIIe arr.) et officiellement indépendant de la JOC, était en fait le service jociste de préparation au travail.

Marcel Jeanlin se maria le 17 septembre 1942 à Voisinlieu (commune rattachée peu de temps après à Beauvais, Oise) avec Anne-Marie Lagny et trois enfants naquirent de cette union. Après son mariage, il se consacra à l’action familiale au sein de l’APF et de l’UNAF et devint en 1956 administrateur d’une caisse d’allocations familiales.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article89123, notice JEANLIN Marcel, Léon par Éric Belouet, version mise en ligne le 6 septembre 2010, dernière modification le 6 septembre 2010.

Par Éric Belouet

Marcel Jeanlin
Marcel Jeanlin
Communiqué par Marc Jeanlin

SOURCES : Arch. JOC. — Notice DBMOF. — Henri Bourdais, La JOC sous l’occupation allemande, Éditions de l’Atelier, 1995, p. 19, 32, 33, 36, 40, 82. — État civil de Vouziers.

ICONOGRAPHIE : Henri Bourdais, La JOC sous l’occupation allemande, op. cit., p. 36.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément