MERCIER Jean [Charente-Inférieure]

Par Yves Dauriac

Né le 23 août 1890 à Coulon (Deux-Sèvres), mort le 29 janvier 1960 à Toulon (Var) ; magasinier ; militant socialiste de Charente-Inférieure (Charente-Maritime) ; résistant ; maire socialiste de Tonnay-Charente de 1945 à 1947.

Fils d’un menuisier, Jean Mercier travailla d’abord dans la Marine puis devint magasinier à la Compagnie royale asturienne des mines, importante usine chimique de Tonnay-Charente (Charente-Inférieure). Il fut l’animateur vers 1930, avec son ami T’Kint, de l’action socialiste dans la commune et siégea à son conseil municipal à partir de 1937.

Pendant l’Occupation, Mercier participa à la Résistance. Après la Libération, il fut maire socialiste de Tonnay-Charente de 1945 à 1947 puis retrouva ses fonctions de simple conseiller jusqu’en 1959. Il fut également élu conseiller général en 1945 mais fut battu en 1953 par une coalition de droite.

Marié en 1914 à Toulon (Var), Jean Mercier mourut le 29 janvier 1960. Il était titulaire de la Médaille militaire et de la Médaille de la Résistance.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article121715, notice MERCIER Jean [Charente-Inférieure] par Yves Dauriac, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 8 mars 2013.

Par Yves Dauriac

SOURCES : Arch. Dép. Charente-Inférieure, 4 M 6, 18, 19. — Renseignements communiqués par la mairie de Tonnay-Charente.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément