PONTANIER Thérèse née THOMAS Thérèse

Par Maurice Moissonnier

Née le 21 août 1887. Ouvrière du Textile, militante de la CGT unitaire, puis secrétaire générale du syndicat CGT du Vêtement de Lyon à l’époque du Front populaire, membre du Parti communiste. Résistante.

Thérèse Pontanier avait adhéré au Parti communiste en 1924. Son mari était également un actif militant communiste délégué aux congrès nationaux de 1925 et 1929.

Elle présenta un rapport sur le travail féminin à la conférence régionale des 5-6 mai 1927. Thérèse Pontanier était, en 1928, secrétaire adjointe du syndicat lyonnais du Textile CGTU. En 1934, elle devint secrétaire du syndicat unitaire du Vêtement en position de faire pièce à Jeanne Chevenard*, son homologue à l’organisation confédérée.

En 1936, au moment de l’unité et jusqu’en 1939, elle assura le secrétariat du syndicat CGT réunifié du Vêtement. Elle joua un rôle important au moment des grèves de juin et fut signataire d’une partie des conventions collectives du Textile.

Démise de ses fonctions en 1939, elle milita dans la clandestinité, assurant la diffusion de la presse et organisant l’hébergement des illégaux.

Après 1945, elle fut chargée dans la Fédération du Rhône du Parti communiste de la vente de la Voix du peuple puis de la République de Lyon, quotidien du parti. En raison de son état de santé, elle avait dû abandonner ses responsabilités syndicales.

Dans les années soixante-dix, elle faisait partie de l’Amicale des vétérans communistes du Rhône.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article126936, notice PONTANIER Thérèse née THOMAS Thérèse par Maurice Moissonnier, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 1er janvier 2013.

Par Maurice Moissonnier

SOURCES : La Voix du peuple, 10 juin 1938. — Arch. Dép. Rhône, M 10, grèves 1936. — Arch. Dép. Seine-Saint-Denis, ex. BMP, bobine 252. — Rens. de la fille de la militante.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément