DUBREUIL [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Lecteur assidu de la presse fouriériste, Dubreuil quitta la France en 1851 pour s’installer en Guadeloupe où l’appelaient des affaires de famille. Il partit ensuite vivre à Baltimore (Maryland). Se définissant comme phalanstérien, il écrivit en 1855 et 1856 à Considerant et Simonin pour leur demander diverses publications ainsi que les statuts et des renseignements sur la colonie de Réunion (Texas). Il envisageait alors d’aller s’installer à Réunion dès qu’il aurait reçu l’argent qu’il espérait de la Guadeloupe. En attendant, il faisait de la propagande auprès de deux compatriotes « qui veulent tâter de la doctrine de Fourier. »

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article162409, notice DUBREUIL [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 11 août 2014, dernière modification le 11 août 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCES : Fonds Simonin, Library of Congress, Washington D.C ; AN, 10 AS 38(4).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément