TOURNOIS Émile, Jean, Marie

Né le 21 janvier 1842 à Paris (XIe arr. ancien) ; mort le 7 septembre 1921 à Paris (XVe arr.) ; artiste peintre ; communard.

Il était marié, sans enfant.

Sous la Commune de Paris, il était membre du Comité central de la Garde nationale (Commission de l’infanterie), membre du conseil de la XVe légion et délégué à la 5e compagnie du 127e bataillon.
Il participa le 4 avril 1871 à la sortie de Châtillon et adressa au commandant de la Place un télégramme dans lequel il se plaignait que les bataillons de la 15e légion ne répondaient pas à l’appel. Vers le 25 avril, il signa avec d’autres membres du Comité central une note réclamant l’arrestation de Cluseret et la nomination de Dombrowski comme général en chef, action rendue nécessaire par le découragement qui régnait dans la Garde nationale.

Il fut condamné par contumace, le 10 septembre 1872, par le 6e conseil de guerre, à la déportation dans une enceinte fortifiée.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article71953, notice TOURNOIS Émile, Jean, Marie, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 9 février 2020.

SOURCES : Arch. Min. Guerre, 6e conseil (n° 633). — Arch. PPo., listes de contumaces. — Procès-Verbaux, op. cit., 19 mai. — J.O. Commune, 18 mai 1871. — Michel Cordillot (dir.), Dictionnaire de la Commune de Paris, éditions de l’Atelier, septembre 2020.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément