BIREMBAULT Maurice

Par Cl. Geslin

Né le 26 mars 1892 à Saint-Amand-les-Eaux (Nord), mort à Nantes (Loire-Atlantique) le 5 août 1986 ; ouvrier métallurgiste ; militant communiste de Saint-Nazaire (Loire-Inférieure).

Maurice Birembault, fils d’un cloutier, s’était marié à Paris (XVIe arr.) le 6 mars 1913 avec Gracieuse Ichouréguy. Ancien militant du Parti socialiste dans le Nord, Maurice Birembault prit une part active dans la campagne pour l’adhésion à la IIIe Internationale dont il devint un propagandiste acharné après la scission de 1920. Secrétaire du sous-rayon communiste et de la section de l’ARAC de Saint-Amand, il était aussi membre influent du syndicat unitaire.

Victime de la répression patronale, il dut quitter le Nord et s’installer à Saint-Nazaire en 1926. Il continua son action dans toutes les organisations et devint très vite secrétaire du rayon communiste, de l’Union locale unitaire, de la section locale du Secours rouge international et président de la section locale de l’ARAC dont il fut membre du Comité central. Il faisait aussi partie du Secours ouvrier international et des Amis de l’URSS. Prenant part à toutes les manifestations, il y dirigeait un groupe de commissaires d’ordre.

Il fut le candidat attitré du PC dans toutes les élections de Saint-Nazaire de 1928 à 1935. En janvier 1928, il se présentait sur la liste du PC aux élections municipales complémentaires. Lors des élections législatives du 1er mai 1932, il affronta Blancho, député socialiste, dans la première circonscription de Saint-Nazaire. Il obtint 390 voix contre 12 415 à Blancho réélu dès le premier tour. En octobre 1934, il s’opposa encore à Blancho dans l’élection au conseil général : Blancho fut réélu par 6 434 voix, mais Birembault en obtint 544. En 1935, il était à nouveau candidat aux élections municipales sur la liste communiste.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article100211, notice BIREMBAULT Maurice par Cl. Geslin, version mise en ligne le 3 novembre 2010, dernière modification le 3 novembre 2010.

Par Cl. Geslin

SOURCES : Arch. Nat. F7/13129, année 1932. — Arch. Dép. Loire Atlantique, 1 M 122. — Le Travailleur de l’Ouest, 1934.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément