AVRIL Auguste

Par Francis Roux

Né le 14 juin 1887 à Fontaine-de-Vaucluse (Vaucluse), mort le 17 juin 1966 à Avignon (Vaucluse) ; syndicaliste CGT du Vaucluse.

Secrétaire du syndicat des employés communaux du Vaucluse affilié à la CGT, Avril était, en 1926-1927, secrétaire de l’Union départementale des syndicats confédérés. Il fut, à ce titre, délégué au congrès national d’avril 1927. Il était aussi membre du bureau du Cartel des services publics du Vaucluse. Il prit la parole au cours du meeting avignonnais du 22 mai 1927 auquel assistait René Belin*. En 1928, toujours secrétaire de l’UD-CGT il vint à Valréas, lors de la dure grève des ouvriers cartonniers, qui provoquait de sérieux antagonismes entre syndicalistes CGTU et confédérés. L’attitude des responsables CGT entraîna des défections dans les rangs de ces derniers et un renforcement de la CGTU. Comme secrétaire de l’UD, Avril était assisté en 1928 et 1929 par Léon Gantou* secrétaire adjoint, Auguste Cabanié* trésorier, Roman* trésorier adjoint, Monin* archiviste.
Socialiste, toujours secrétaire des employés communaux et de l’UD-CGT, il fut délégué au congrès de Paris en 1928 et prit plusieurs fois la parole dans les meetings du Cartel des services publics : notamment le 27 novembre 1932, au meeting de protestation contre les décrets-lois réduisant les traitements des fonctionnaires.
Le 11 mars 1934, au cours de la réunion de l’Union départementale, présidée par Léon Jouhaux, et où devait être renouvelé le bureau et discutées les récentes décisions prises par la CGT, il présenta sa démission de secrétaire général et demanda que soit constituée une commission d’enquête devant laquelle il pourrait s’expliquer sur son attitude. Était-il opposé à l’unification syndicale ?... Il fut remplacé par Escoffier comme secrétaire de l’UD et du Cartel des services publics. Cependant il fit partie de la délégation vauclusienne au congrès de réunification de Paris en septembre 1935. Mais on ne le vit réapparaître au bureau de l’UD que le 22 novembre 1939, comme secrétaire adjoint, à l’occasion du renouvellement suivant l’exclusion des communistes.
Avril représenta les employés socialistes au Comité local de Libération, en 1944.
Socialiste, dirigeant de l’association des réformés et blessés de guerre, Auguste fonda le syndicat des communaux d’Avignon après la guerre et fut secrétaire départemental des ouvriers municipaux. Il était marié et père de deux enfants en 1940.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article10571, notice AVRIL Auguste par Francis Roux, version mise en ligne le 10 octobre 2008, dernière modification le 10 octobre 2008.

Par Francis Roux

SOURCES : Arch. Dép. Vaucluse, 1 M 840, 842, 10 M 31, 10 M 40. — Le Réveil vauclusien, 1927-1929. — Le Radical du Vaucluse, 1930-1932. — Autrand, Le département du Vaucluse de la défaite à la Libération, op. cit. — Le Peuple, 22 janvier 1928 et 24 juin 1929. — Notes d’André Simon. — État civil Avignon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément