FRADIN Louis

Ouvrier des Cuirs et Peaux.

En 1935, L. Fradin, qui habitait 41, rue Neyret à Lyon, était un militant actif de la CGTU et il représentait son syndicat à la commission administrative de la Bourse du Travail de Lyon. Le 26 novembre 1931, il posa sa candidature au poste de secrétaire de la Bourse. Dès le premier tour, il fut battu par 12 voix contre 49 au candidat sortant, le réformiste Trivery*.

Lorsque, le 1er janvier 1935, se créa à Lyon un syndicat unique des Cuirs et Peaux, il en devint le trésorier.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article114030, notice FRADIN Louis , version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 24 novembre 2010.

SOURCES : Le Semeur, organe de la Bourse du Travail de Lyon, décembre 1931. — Arch. de la Bourse du Travail de Lyon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément