LEBRUN Henri ou LE BRUN Henri, Jean, dit POMPILIO Paul

Par Rachel Mazuy

Né le 26 juin 1908 à Marseille (Bouches-du-Rhône) ; représentant de commerce ; militant syndicaliste ; membre du Parti communiste.

Petit-fils d’un émigré italien, fils d’un chef d’orchestre de music-hall aux opinions syndicalistes, Henri Lebrun vécut avec une double identité due à sa situation familiale (son père l’ayant reconnu en 1926). Se trouvant en Russie avec son père en 1917, ils furent rapatriés par la mission française, apprit le français et poursuivit ses études jusqu’au brevet élémentaire. Tuberculeux, il renonça à entrer à l’École normale pour devenir représentant de commerce.

À la fin des années vingt, militant syndical, il était domicilié à Vaires-sur-Marne (Seine-et-Marne). Fin 1930-début 1931, il adhéra à l’Association des Amis de l’Union soviétique (AUS) à la suite d’une conférence donnée à Vaires par Georges Cogniot. Adhérent du Parti communiste en 1932, il s’installa, avec son épouse (militante communiste elle aussi) au Raincy (Seine-et-Oise) où il créa une section de l’AUS. Il fit un premier voyage en URSS en 1934, puis devint permanent de l’association en 1935. Cette même année, en février, Lebrun fut élu trésorier national des AUS lors du congrès tenu en juin tout en étant secrétaire général du syndicat CGTU des voyageurs, représentants, courtiers et placiers qui comptait, selon la police, cent cinquante membres. Il accomplit, en 1936, un second voyage en URSS avec une délégation de mineurs et de responsables politiques du Pas-de-Calais : Diéval, Louis Dussart, Lheureux. Après l’élection à la députation de Fernand Grenier en 1937, Henri Lebrun fut un des dirigeants des AUS.

En 1937, Henri Lebrun publia le récit de son voyage en Union soviétique sous le titre : Mon voyage en URSS édité par le syndicat des artistes musiciens de Paris et de la région parisienne (60 p.) puis, en 1938, une brochure intitulée Ce que sont les syndicats soviétiques, préfacée par Benoit Frachon (16 p.)

En 1939, Henri Lebrun approuva le Pacte germano-soviétique. Il était toujours communiste en 1988.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article116779, notice LEBRUN Henri ou LE BRUN Henri, Jean, dit POMPILIO Paul par Rachel Mazuy, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 24 novembre 2010.

Par Rachel Mazuy

SOURCES : Arch. PPo. 300 (février 1935) et 352. — Entretien avec l’intéressé, février 1988. — État civil de Marseille, recherches infructueuses à la date du 26 juin 1908. — Arch. OURS. — Rachel Mazuy, Croire plutôt que voir ? Voyages en Russie soviétique (1919-1939), Odile Jacob, 2002.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément