MONIER Michel, Jean

Par André Balent

Né le 17 février 1888 à Estagel (Pyrénées-Orientales), militant du Parti socialiste avant 1914, Michel Monier adhéra au Parti communiste après le congrès de Tours. Conseiller municipal d’Estagel à partir de 1919, il fut en 1923 et 1924, secrétaire de la section communiste d’Estagel. Michel Monier qui était gérant d’un bureau de tabac à Estagel, quitta cette localité pour Saint-Ouen (Seine) au début de 1924. Le préfet des Pyrénées-Orientales (rapport du 9 janvier 1924) signalait qu’il paraissait "manquer des qualités nécessaires à un animateur".

Père d’une fille, Michel Monier mourut le 20 juillet 1957 à Péronne (Somme).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article122732, notice MONIER Michel, Jean par André Balent, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 16 avril 2015.

Par André Balent

SOURCES : Arch. Dép. Pyrénées-Orientales, série M non classée, versement du cabinet du préfet du 16 septembre 1959, rapport du préfet au ministre de l’Intérieur, 9 janvier 1924. . — Renseignements communiqués par M. Barrère, militant communiste d’Estagel, 1974. . — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément