NICOL Henri

Né le 29 décembre 1896 à Versailles (Seine-et-Oise), fils d’un employé des chemins de fer de l’Ouest, Henri Nicol, ajusteur, domicilié à Paris (XVIIIe arr.), fut délégué au IIe congrès de la CGTU qui se tint en novembre 1923 à Bourges (Cher). Secrétaire de la cellule 108 du 7e rayon du Parti communiste en 1925, il était en 1929 membre du syndicat unitaire des cheminots (Paris-État, rive droite) et de l’Association nationale des cheminots anciens combattants et mobilisés.

Henri Nicol mourut le 9 décembre 1978 à Antibes (Alpes-Maritimes).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article123928, notice NICOL Henri , version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

SOURCES : Arch. Nat. F7/13586. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément