RAGEAU Raymond, Charles

Par Alain Dalançon

Né le 2 mars 1891 à Nanteuil (Deux-Sèvres), mort sur le front le 6 septembre 1914 à Morain-le-Petit (Marne) ; instituteur ; militant syndicaliste dans la Vienne.

Fils de François Rageau, gendarme, et de Dephine Gelin, sans profession, Raymond Rageau, après avoir été élève-maître à l’École normale d’instituteurs de Poitiers (Vienne) (promotion 1906), devint instituteur dans le département.

Engagé volontaire en octobre 1911 à Poitiers, il devint sous-lieutenant de réserve au début de l’année 1913.

Il était instituteur à Chauvigny (Vienne) quand il se maria à Poitiers, le 30 décembre 1913, avec une institutrice à Chauvigny, Charlotte, Emilienne Echard, fille d’un inspecteur d’assurances à Poitiers. Il militait au Syndicat des instituteurs dont il semble avoir été le responsable départemental avec Alphonse Bouloux.

Rappelé le 3 août 1914, il fut tué à l’ennemi le 6 septembre 1914 lors de la bataille de la Marne, cité à l’ordre de l’Armée pour sa conduite héroïque.

Un fils posthume naquit le 15 avril 1915 à Poitiers, prénommé également Raymond, Charles, adopté par la Nation en 1920. Raymond Rageau était l’un des 98 instituteurs anciens élèves de l’ENI de Poitiers, morts ou disparus durant la guerre.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article127957, notice RAGEAU Raymond, Charles par Alain Dalançon, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 2 avril 2021.

Par Alain Dalançon

SOURCES : Arch. Dép. Deux-Sèvres et Vienne, état civil, registre matricule. — L’École, 6 septembre 1914. — Liste des instituteurs morts pour la France lors de la cérémonie à l’ENI de Poitiers le 12 octobre 1919.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément