SIETTE Auguste

Ouvrier d’Etat ; syndicaliste CGT des Tabacs et de la région parisienne ;

Né le 13 juillet 1881 au Mans (Sarthe), fils d’un jardinier, Auguste Siette, employé à la Manufacture des tabacs, appartenait depuis 1911 à la direction de la Fédération CGT des travailleurs des Manufactures de tabacs. Devenu secrétaire adjoint de l’organisation nationale et secrétaire des magasins de feuilles et de transit, il accepta la fonction de secrétaire général de la Fédération CGT en mai 1922. Il fut membre de l’Office national des tabacs et se consacra à la création de l’œuvre d’entr’aide sociale de Charny.

Auguste Siette fut élu conseiller municipal socialiste de Pantin (Seine) le 30 novembre 1919 sur la liste conduite par Charles Auray*. La préfecture de la Seine le qualifiait de « socialiste SFIO » à la veille des élections de mai 1925 auxquelles il ne se présenta pas.

Auguste Siette mourut le 13 décembre 1926 et fut enterré à Pantin. Il était toujours secrétaire national de la Fédération CGT des Tabacs.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article131165, notice SIETTE Auguste , version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 avril 2015.

SOURCES : Arch. Nat. F7/13818. — Arch. Dép. Seine, DM3 ; vers. 10451/76/1. — L’Humanité, 5 novembre 1919. — L’Information sociale, 23 décembre 1926. — La CGT et le mouvement syndical en France, Paris, CGT, 1925.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément