TOUZARD Georges

Ouvrier du textile de Maromme (Seine-Inférieure), Georges Touzard fut secrétaire de la section syndicale CGT de cette ville puis, à partir de 1920, secrétaire général du syndicat du textile de Rouen. Il ouvrit le XVIe congrès de la Fédération CGT du textile tenu à Rouen (6-8 septembre 1920) et participa à la création de l’Union départementale CGT après la scission syndicale de la fin de l’année 1921. Les militants l’élurent archiviste le 29 janvier 1922. Secrétaire d’un squelettique syndicat local du textile (il le sera jusqu’en 1932), il était devenu en 1923 secrétaire adjoint de l’UD mais il démissionna de cette fonction en 1928 pour ouvrir un débit de boissons. Néanmoins il continua à représenter l’UD-CGT à la commission départementale de l’enseignement technique jusqu’en 1932.

Militant sincère, plusieurs fois licencié en raison de ses activités syndicales, Georges Touzard fut accusé d’avoir « mangé » la caisse de son organisation. Or, au début de 1937, il remit à Émile Morel* et Fernand Legagneux* une boîte qui contenait la totalité de l’avoir du syndicat du textile de Rouen : il s’était promis de le conserver jusqu’à ce que le syndicat retrouve son influence.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article132991, notice TOUZARD Georges, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 8 décembre 2012.

SOURCES : Arch. de l’UD-CGT de Seine-Maritime. — C.r. du congrès cité. — Rens. de C. Énée.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément