VEILLARD Roger

Né le 14 mars 1908 à La Ferté-sous-Jouarre (Seine-et-Marne) ; avocat ; secrétaire de la Fédération socialiste SFIO de Seine-et-Marne.

Candidat socialiste SFIO aux élections législatives d’avril 1936 dans la circonscription de Fontainebleau, Roger Veillard arriva en troisième position, recueillant 3 910 voix sur 27 160 inscrits. Il fut secrétaire de la Fédération socialiste SFIO de Seine-et-Marne jusqu’à la Seconde Guerre mondiale. Membre du conseil d’administration du Populaire en 1937, il fut élu à la commission administrative permanente en 1938 (motion Zyromski).

Pendant l’Occupation, Roger Veillard fit partie de l’Intelligence Service et fut parachuté en France. Membre du comité départemental de Libération de Seine-et-Marne, il fut élu à l’Assemblée constituante en 1945. Il aurait été l’un des artisans de l’exclusion d’Arthur Chaussy*. Lui-même fut bientôt écarté du Parti socialiste SFIO. Il devint secrétaire de la Fédération du Parti socialiste unitaire. En 1956, il fut candidat aux élections législatives sous l’étiquette « gauche indépendante non apparentée ».

Son action dans la Résistance avait valu à Roger Veillard de nombreuses décorations : chevalier de la Légion d’honneur, Croix de guerre avec palmes, Rosette de la Résistance, Croix du combattant volontaire, MD britannique.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article133936, notice VEILLARD Roger , version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

SOURCES : Notes de Jean Maitron. — Rens. du militant.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément