JOUVES Jean-Louis, Marie, Joseph

Par Louis Botella

Né le 2 novembre 1922 à Sète (Hérault), mort le 4 décembre 1995 à Montfermeil (Seine-Saint-Denis) ; employé à Air France ; syndicaliste Force ouvrière (FO) de l’Algérois (Algérie) ; secrétaire général adjoint de l’Union départementale FO d’Alger.

Jean-Louis Jouves était le fils de Marius, André, Pierre, Maurice, employé de banque, et de Suzanne, Louise, Emilie, Marie Fabre, sans profession.
D’abord employé à Air France à Alger, il prit part, en avril 1955, à la réunion du Comité algérien de FO. Ce comité rassembla alors les UD d’Alger, de Constantine et d’Oran. Jean-Louis Jouves y siégea en tant que représentant FO au sein de la CICAFADA (organisme de prestations familiales).

Il fut élu en janvier 1956 à la commission exécutive de l’Union départementale FO d’Alger puis coopté, à la fin de la même année, au sein de son bureau.

Lors du congrès de l’UD, en mars 1957, il fut élu secrétaire. Lors de la grave crise interne qui secoua cette UD, à partir de mai 1958 (voir Roger Marçot), Jean-Louis Jouves fut un indéfectible soutien du secrétaire général Roger Marçot. En juin 1959, il fut élu secrétaire général adjoint de cette UD, en remplacement de Maurice Berrous (Métallurgie). Mais, son syndicat, celui d’Air France quitta l’UD.

En juillet 1959, il fut signalé comme étant le secrétaire général du syndicat FO du personnel du centre de formation professionnel d’Alger, qui regroupa alors une cinquantaine de membres.

En juin 1960, Jean-Louis Jouves demeura à Alger.

Il fit partie de la délégation de son UD lors de la réunion des 10 et 11 mars 1961 à Alger, réunissant l’ensemble des UD FO d’Algérie. Cette réunion eut pour but "d’évoquer l’avenir du syndicalisme dans leur pays" [Il s’agit de l’Algérie sur la voie de son indépendance]. Le 11 mars, ces UD furent reçues par Jean Morin, délégué général du gouvernement français en Algérie.

En raison de graves menaces proférées par l’OAS (Organisation de l’armée secrète), Roger Marçot et sa famille durent quitter l’Algérie, probablement en octobre 1961. Jean-Louis Jouves assura alors l’intérim du secrétaire général de cette UD jusqu’à l’indépendance de ce pays.

Il se maria le 28 février 1946 à Alger avec Georgette, Régine, Albertine Bessoni.

Que devint-il par la suite ?

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article138597, notice JOUVES Jean-Louis, Marie, Joseph par Louis Botella, version mise en ligne le 20 octobre 2011, dernière modification le 30 octobre 2013.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. de l’UD FO d’Alger (Fonds Roger Marçot, Confédération FO). — Arch. Nat. France Outre-mer, Aix-en-Provence, ALG 91 3F/111 et Alger, 1 K/813. — Force Ouvrière, hebdomadaire de la CGT-FO, 22 mars 1961. — Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément