BOUSSAC Gérard

Par Michel Gorand

Né le 29 mai 1948 à Paris (XIIe arr.), mort le 10 décembre 2006 à Montmorency (Val-d’Oise) ; commis principal, chef de bureau ; membre du bureau fédéral des cheminots CFDT (1973-1976 et 1983-1996) ; membre du secrétariat national de la Fédération générale Transport et Équipement (FGTE) de 1983 à 1992.

Le père de Gérard Boussac était magasinier et sa mère employée de bureau. Après avoir passé son brevet élémentaire, il entra à la Société de contrôle et d’exploitation des transports auxiliaires (SCETA), filiale de la SNCF, en novembre 1964 comme facteur. Il fut ensuite promu commis puis chef de bureau en janvier 1976, à la SCETA. Gérard Boussac adhéra à la CFDT dès juin 1965. Il fut élu pendant de nombreuses années au CE et au CCE.
Secrétaire de syndicat CFDT de la SCETA, il fut élu au bureau fédéral des cheminots CFDT au 32e congrès à Saint-Étienne en 1973 jusqu’à 1976. Soutenant la création de la FGTE, il fut élu, pour représenter la région parisienne (UPCRP) au conseil fédéral de la FGTE lors du congrès constitutif de 1977 à Rouen. Élu au secrétariat des cheminots CFDT lors du congrès de 1983 et membre de la commission exécutive de la FGTE, il fut chargé de la coordination de l’action revendicative, avant d’être de 1986 à mars 1992 le trésorier et secrétaire général adjoint de la FGTE-CFDT. De l’été 1992 à 1998, il fut détaché à l’Organisme ministériel d’études et de statistiques des transports (OEST) où il fut promu cadre commercial de direction en juillet 1992. Malade, il fut réformé en octobre 2000 et prit sa retraite professionnelle en mai 2003.
Gérard Boussac adhéra au Parti socialiste en 1980 et fut candidat aux élections municipales d’Andilly en 1983 et 1989.
Marié à Patricia Boussac, Gérard Boussac était père de deux enfants.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article1402, notice BOUSSAC Gérard par Michel Gorand, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 17 novembre 2021.

Par Michel Gorand

SOURCES : Arch. CFDT. — Correspondances avec le militant, 2001 et 2003.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément