KLOCK René

Par Louis Botella

Né vers 1908 ; ouvrier ; syndicaliste CGT puis Force ouvrière (FO) de la Chimie ; secrétaire général adjoint de l’Union départementale FO de la Meurthe-et-Moselle.

René Klock, travaillant aux Soudières réunies de La Madeleine-devant-Nancy (produits chimiques), figura, le 24 décembre 1947, parmi les fondateurs de l’Union départementale FO au sein de laquelle il fut élu au poste de secrétaire général adjoint, fonction qu’il n’assuma que peu de temps..

En mars 1949, exerçant des responsabilités nationales au sein de la Fédération FO des Industries chimiques et du Verre, il fut désigné comme représentant titulaire de son organisation syndicale au sein de la commission paritaire nationale de la Chimie.

En février 1960, il fut licencié par son entreprise, à l’âge de 52 ans et 33 années de travail dans cette entreprise au sein de laquelle milita également Charles Clavel. Aucune faute professionnelle n’a pu être relevée à son égard et ce fut son engagement syndical très fort qui en fut la cause réelle de ce licenciement. En dehors de la protestation syndicale, une procédure prud’homale fut-elle engagée ?

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article141507, notice KLOCK René par Louis Botella, version mise en ligne le 20 août 2012, dernière modification le 20 août 2012.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Dép. Meurthe-et-Moselle, W 950/345. — Force Ouvrière, 22 janvier 1948, 24 mars 1949. — Le Syndicaliste Force Ouvrière, organe de l’UD FO de la Meurthe-et-Moselle, mars 1960 (BNF FOL JO 5599).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément