PÉCHIN Aimé

Par Julien Cahon

Né le 14 septembre 1902 à Longueau (Somme), mort en septembre ou octobre 1967 ; employé des PTT ; militant communiste dans la Somme ; résistant déporté ; conseiller municipal d’Amiens (1947-1950).

Employé aux PTT, Aimé Péchin était domicilié 124 rue du Bois-Gommé à Amiens (Somme). Il adhéra au PCF en 1934. En 1940, il contribua à organiser le Parti communiste clandestin : avec Augustin Dujardin, il fut notamment à l’origine de la reparution du Travailleur picard à partir de l’automne 1940.
Arrêté par la Gestapo le 26 août 1942 pour « faits de résistance », il fut interné à Amiens, puis à Fresnes (Seine, Val-de-Marne) jusqu’en juillet 1943. Aimé Péchin fut déporté dans le convoi parti de Paris le 11 juillet 1943 avec 55 autres résistants NN au camp de Natzweiler- Struthof (Bas-Rhin annexé) ; il avait le matricule 4511. Après l’évacuation de ce camp suite au débarquement et à l’avancée des alliés, il fut déporté à Dachau le 28 septembre 1944 avec le matricule 11891, jusqu’à la libération du camp par les Américains le 29 avril 1945.
A son retour, il reprit son service dans les postes, et fut nommé facteur-chef en 1952.
Membre de la section communiste d’Amiens, il fut candidat aux élections municipales dans cette ville en 1947 sur la « liste d’union républicaine et résistante présentée par le PCF » conduite par Augustin Dujardin : « facteur des PTT, syndiqué », il figurait en 19e position (sur 37), obtint 13 388 voix et fut un des 13 conseillers municipaux communistes élus. Après la dissolution du conseil municipal d’Amiens, en mai 1950, il fut de nouveau candidat sur la liste communiste, en 17e position, mais ne fut pas réélu. Il avait totalisé 9 536 voix.
Il fut reconnu déporté résistant DIR et résistant FFI.
Titulaire de nombreuses décorations et citations, dont la médaille militaire et la médaille de la résistance, il reçut la Croix de la Légion d’honneur en septembre 1956.
Aimé Péchin mourut suite à une crise cardiaque à l’âge de 65 ans.
Il fut inhumé au cimetière Saint-Acheul, à Amiens, le 3 octobre 1967.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article145547, notice PÉCHIN Aimé par Julien Cahon, version mise en ligne le 11 avril 2013, dernière modification le 29 novembre 2022.

Par Julien Cahon

SOURCES : SHD, Vincennes, GR 16 P 462497. ù Le Travailleur de la Somme, 1945-1967. — Le Courrier picard, 1945-1967.— FMD. — Note Didier Alvarez.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément