NAIGEON Raymond, Henri, Edmond

Par Jacques Girault

Né le 14 avril 1913 à Saint-Jean-de-Losne (Côte d’Or), mort le 23 juillet 1963 à Autun (Saône-et-Loire) ; professeur en Côte d’Or ; militant syndicaliste du SNCM.

Fils d’un facteur des postes, Raymond Naigeon, élève du lycée Carnot à Dijon (Côte d’Or), obtint le baccalauréat (série « Philosophie ») en 1931. Il réussit à la licence de lettres-anglais à la faculté des Lettres de Dijon (certificats de philologie et d’études pratiques en 1933, de littérature anglaise et d’études littéraires classiques en 1934) et au diplôme d’études supérieures en 1935. Assistant à Swansea en 1934-1935 dans une école secondaire, après des échecs à l’agrégation d’anglais, il réussit au certificat d’aptitude à l’enseignement des langues vivantes en 1942.

Raymond Naigeon, mobilisé en 1939-1940, devint professeur à l’école primaire supérieure de Dijon en 1942, devenu collège Hippolyte Fontaine. Il obtint un poste au lycée Carnot en 1947 et fut membre de son conseil intérieur à partir de 1953.

Raymond Naigeon se maria en septembre 1942 à Dijon, avec une employée de préfecture. Veuf en 1947, il se remaria en août 1950 à Autun. Son épouse, le décès de son mari, devint employée au Centre régional de documentation pédagogique en 1964. Le couple eut deux enfants.

Raymond Naigeon, militant du Syndicat national des collèges modernes, secrétaire de la section départementale de Côte d’Or en 1946, milita par la suite au Syndicat national de l’enseignement secondaire.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article146601, notice NAIGEON Raymond, Henri, Edmond par Jacques Girault, version mise en ligne le 20 mai 2013, dernière modification le 20 mai 2013.

Par Jacques Girault

Sources : Arch. Nat., F17/28187. — Arch. IRHSES. — Note d’Alain Dalançon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément