CASANOVA Ange

Par Julien Lucchini

Né en 1921 à Ajaccio (Corse), mort le 24 mars 1998 ; agent EDF ; syndicaliste CGT et GNC, responsable de la CMCAS de Corse ; militant communiste ; résistant.

Résistant pendant la Seconde Guerre mondiale selon le témoignage de Joachim Biggi, Ange Casanova participa à la libération de la Corse et adhéra au Parti communiste en 1945.

De 1957 à 1961, il siégea au comité fédéral PCF de Corse, tout en assumant pour son parti les responsabilités de secrétaire de la section d’Ajaccio (1957-1959). Agent EDF, il y exerça dans la même période des responsabilités syndicales auprès de la CGT, au syndicat EDF d’Ajaccio ainsi qu’à la commission administrative de l’UL-CGT d’Ajaccio.

En 1958, il était secrétaire au comité mixte à la production de la centrale d’Ocana (Corse) et organisa, avec Martin Rossi, la panne de la centrale pour empêcher l’intervention de de Gaulle en Corse.

« Artisan et fédérateur » du syndicat CGT et GNC du centre EDF-GDF de Corse, « bâtisseur » de la CAS de Corse et de l’Union régionale CCAS selon les mots de Martin Rossi*, Ange Casanova était également un grand amateur de sport. Lui-même ancien joueur de football amateur, au sein de AC Ajaccio puis de l’Olympique Ajaccio, il fut fondateur et président du club omnisport GFCA (Gazélec Football Club d’Ajaccio), créé en 1956, qui fusionna ensuite avec le Football Club d’Ajaccio, en 1960. En tant que président, il rejeta l’hypothèse que le club intègre la deuxième division, évolution synonyme de professionnalisation. En 1960, le stade fut construit grâce à la participation des joueurs et des supporters. L’enceinte resta propriété de la CCAS jusqu’en 2015. Le stade Mezzavia prit le nom de « stade Ange Casanova » le 16 juillet 1994, en sa présence. Il déclara à cette occasion : « Mezzavia reste une œuvre collective construite entièrement par les agents EDF et les supporters. Je trouve donc injuste de mettre une seule personne sous les feux de la rampe. »

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article148491, notice CASANOVA Ange par Julien Lucchini, version mise en ligne le 27 août 2013, dernière modification le 27 août 2019.

Par Julien Lucchini

SOURCES : Arch. du comité national du PCF. — Corse Matin, 26 juillet 2010. — Pierre-Jean Delavalle et Pierre-Jean Campocasso, Une île, des hommes, la lumière, Albiana, CMCAS de Corse/CCAS, 2002. — Témoignage de Martin Rossi. — Témoignage de Joachim Biggi.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément