SZYMCZAK Stanislas

Par Christian Lescureux

Né le 27 avril 1907 à Rotthausen (Allemagne), fusillé le 13 novembre 1942 à Arras (Pas-de-Calais) ; de nationalité polonaise ; ouvrier mineur ; militant communiste ; résistant au sein des FTPF.

Domicilié à Éleu-dit-Leauwette (Pas-de-Calais), Stanislas Szymczak était militant clandestin, puis au grand jour dès 1936, parmi les travailleurs polonais.
Un des pionniers de la lutte armée, il appartint à la première vague de combattants polonais qui tomba dans la lutte dans sa quasi-totalité.
Dès l’Occupation, il déploya une activité débordante dans la Résistance. Vivant dans la clandestinité, il fut dénoncé et sa maison à Éleu-dit-Leauwette fut cernée par les gendarmeries d’Avion et d’Arras. Il tenta de s’enfuir par les toits, mais il fut touché au ventre par une rafale de mitraillette et s’abattit sur le trottoir.
Grièvement blessé, il fut hospitalisé, puis torturé.
Condamné à mort, il a été fusillé le 13 novembre 1942 dans les fossés de la citadelle d’Arras.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article158065, notice SZYMCZAK Stanislas par Christian Lescureux, version mise en ligne le 10 avril 2014, dernière modification le 4 janvier 2021.

Par Christian Lescureux

SOURCES : DAVCC, Caen, 21P 542492. – J.-M. Fossier, Zone interdite, op. cit., p. 223. – J. Estager, Ami, entends-tu, Messidor/Éd. Sociales, Paris 1986, p. 244. – Mémorial des fusillés d’Arras.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément