DUCHAUFFOUR Charles, Eugène, André

Par Annie Pennetier

Né le 26 octobre 1923 à Paris (XIVe arr.), fusillé le 7 juin 1944 à Liège (Belgique) ; mécanicien, receveur à la STCRP (Société des transports en commun de la région parisienne) ; résistant dans l’Armée secrète belge.

Fils d’Eugène Duchauffour et de Juliette Chrétiennot, teinturière, domicilié à Ivry-sur-Seine, (HBM Philippe Pompée aujourd’hui HLM Insurrection), Charles Duchauffour, s’engagea dans la résistance armée en Belgique en décembre 1943, participa à de nombreux sabotages et à la réception de matériel parachuté pour l’Armée secrète.
Il fut arrêté le 11 avril 1944 à Arlon (Belgique), condamné par un conseil de guerre allemand le 12 mai 1944 et fusillé le 7 juin 1944 à 17h , à la citadelle de Liège en Belgique.
Son nom figure au Carré militaire d’Ivry-sur-Seine. Cependant, son corps repose à l’enclos national des fusillés de la citadelle de Liège, croix n° D15-1491.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article159069, notice DUCHAUFFOUR Charles, Eugène, André par Annie Pennetier, version mise en ligne le 17 juin 2014, dernière modification le 3 janvier 2022.

Par Annie Pennetier

SOURCES : Arch. com. Ivry-sur-Seine : FNDIRP . — Genweb. — État civil. —Note de Michel Lixon, fondateur des compagnons de la Mémoire des fusillés de la Citadelle de Liège.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément