BAUGIER Louis, André, Gaston, Ulysse

Par Jacques Girault

Né le 6 septembre 1906 à Barjols (Var), mort le 2 juin 1965 à Barjols ; ouvrier tanneur ; syndicaliste CGT du Var.

Fils d’un ouvrier tanneur (tannerie Fassy), d’opinions de gauche, et d’Adrienne Baugier, née Marin, qui était dans les années 1930, une des responsables du Syndicat des producteurs et exportateurs de graines de vers à soie dans les années 1930, frère de Clément Baugier, titulaire du certificat d’études primaires, Louis Baugier effectua son service militaire dans le train à Grenoble et participa à l’expédition de Syrie. Marié à Barjols en octobre 1930, sans enfant, ouvrier tanneur chez Fassy, syndicaliste, il fut mobilisé en 1939 au 15e Train hippomobile jusqu’au 26 juillet 1940. Ayant repris son travail, il devint secrétaire du syndicat CGT clandestin et participait aux FTP avec le pseudonyme de Colo. Il fut arrêté le 13 juillet 1944 par les Allemands et emprisonné quelques jours à Brignoles. Il participa aux combats de la libération à Barjols.

Secrétaire du syndicat CGT des Cuirs et Peaux de la Libération jusque vers 1948, il fit partie de la commission exécutive de l’Union départementale CGT et du conseil d’administration de la Caisse départementale de Sécurité sociale. Élu le 24 avril 1947 sur la liste présentée par la CGT qui obtint 10 732 voix sur 25 675 inscrits, il fut à nouveau candidat sur la liste « d’union présentée par la CGT », le 8 juin 1950. Sur ces listes, il était prénommé « Gaston ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article15946, notice BAUGIER Louis, André, Gaston, Ulysse par Jacques Girault, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 19 juillet 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Dép. Var, 14 M 7 2 ; 1970 W 12. — Presse locale. — Renseignements fournis par la famille et Jean-Marie Guillon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément