SIMON Danielle [née MURET Danielle]

Par Jacques Girault

Née le 13 avril 1940 à Saint-Cloud (Seine-et-Oise/Hauts-de-Seine) ; institutrice ; militante communiste en région parisienne.

Fille d’un chaudronnier, militant communiste, marié avec une communiste, Danielle Muret obtint le baccalauréat (série “Philosophie“). Elle devint institutrice en 1959 et adhéra au Syndicat national des instituteurs. Elle adhéra au Parti communiste français au Plessis-Robinson (Seine/Hauts-de-Seine) en 1958 et à l’Union des jeunes filles de France. Habitant à Villeneuve-le-Roi (Seine-et-Oise/Val-de-Marne) en 1962, elle militait à l’Union des jeunes filles de France, tout en étant membre bureau de la section communiste locale. Elle participa au stage organisé par le PCF pour les instituteurs communistes (août 1965).

Elle épousa Marc Simon, projeteur, membre du PCF, fils d’un mécanicien, sympathisant communiste. Le couple eut deux enfants et habitait Garges-les-Gonesse (Val-d’Oise) à la fin des années 1960. Elle entra au comité de la fédération du Val-d’Oise du PCF en 1968. Elle s’occupait des activités culturelles à Garges-les-Gonesse.

Pour des raisons de santé, elle ne pouvait continuer à enseigner. A partir de 1967, elle demanda un emploi de bibliothécaire et le PCF l’appuyait dans sa demande. Elle fit un stage à la bibliothèque d’Orly (Val-de-Marne).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article173395, notice SIMON Danielle [née MURET Danielle] par Jacques Girault, version mise en ligne le 30 mai 2015, dernière modification le 30 mai 2015.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives du comité national du PCF.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément