VINCENT Georges, Louis

Par David Aguilar, Jean-Pierre Besse, Dominique Tantin

Né le 5 mars 1924 à Épinal (Vosges), exécuté sommairement le 22 août 1944 au champ de Tir de Creney-près-Troyes (Aube) ; cheminot ; résistant au sein des FTPF.

Fils de Charles Vincent, cheminot sellier garnisseur aux chemins de fer, et de Barbe Jardin, sans profession, Georges Vincent, était célibatair et domicilié à Romilly-sur-Seine (Aube).
Il était entré aux ateliers SNCF de Romilly-sur-Seine comme apprenti, et nommé mineur aide-ajusteur à l’essai le 1er octobre 1941.
En 1944, il rejoint un groupe FTP des maquis de l’Aube. Il fut arrêté le 14 juin 1944 au cours des combats du maquis de Rigny-la-Nonneuse.
Après son arrestation, il fut interné dans la prison de la rue Hennequin à Troyes. Le 22 août 1944, alors que les troupes américaines approchaient, la Sipo-SD de Rennes en repli, parmi lesquels des membres de la milice Perrot, emmenèrent 49 prisonniers, dont Georges Vincent, au champ de tir de Creney. Ils furent massacrés par rafales de mitraillettes et achevés à coups de revolver.
Georges Vincent a été inhumé au cimetière communal de Romilly-sur-Seine (Aube), dans le carré des corps restitués, tombe C. Il obtint la mention Mort pour la France et reçut la Croix de guerre avec étoile d’argent à titre posthume.
Son nom est inscrit sur le monument aux Morts des ateliers de la gare de Romilly-sur-Seine.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article175609, notice VINCENT Georges, Louis par David Aguilar, Jean-Pierre Besse, Dominique Tantin, version mise en ligne le 23 septembre 2015, dernière modification le 6 janvier 2022.

Par David Aguilar, Jean-Pierre Besse, Dominique Tantin

SOURCES : Vincent Georges (Hervé Barthélémy et Thomas Fontaine) in Cheminots victimes de la répression 1940-1945 Mémorial, sous la direction de Thomas Fontaine, éd. Perrin/SNCF, Paris, 2017, p. 1486.— Mémorial Genweb.Notes de Jean-Pierre Besse. — Site Genweb. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément