CAHEN Gaston, Samuel

Par Élie Fruit

Né le 2 février 1877 à Versailles (Seine-et-Oise, Yvelines), mort en déportation en février 1944 à Auschwitz (Allemagne) ; professeur de lettres ; socialiste et libre-penseur.

Fils d’un officier d’infanterie, d’origine israélite, Gaston Cahen poursuivit des études de lettres et obtint son doctorat avec une thèse consacrée à la Russie de Pierre le Grand.

Nommé professeur, il enseigna aux lycées de Nancy, Longwy, Toulouse et Beauvais où, devenu aveugle, il prit sa retraite en 1934 ; il professa également en Suisse et en Bulgarie.

Socialiste et libre-penseur, Gaston Cahen fit de nombreuses conférences et publia des articles dans des journaux et revues progressistes (Pages libres, Grande revue).

Sa femme, institutrice, fut révoquée de l’enseignement en 1940 et tous deux furent condamnés par les nazis au port de l’étoile jaune. Arrêtés au début de l’année 1944, ils furent déportés et exterminés au camp d’Auschwitz.

Une plaque fut apposée en janvier 1954 sur la maison de Beauvais où les époux Cahen avaient vécu de 1926 à 1944.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article18345, notice CAHEN Gaston, Samuel par Élie Fruit, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 18 octobre 2010.

Par Élie Fruit

SOURCES : Notes personnelles de G. Mader. — État-civil de Versailles.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément