ESCOT Edmond

Par Louis Botella

Fonctionnaire de l’Administration pénitentiaire ; syndicaliste Force ouvrière (FO) de Paris.

Surveillant auxiliaire à titre temporaire et révocable à la maison d’arrêt de la Santé à Paris, Edmond Escot fut élu, lors de son congrès constitutif tenu en 1955, secrétaire général du Syndicat national CGT-FO des personnels pénitentiaires de France et d’Outre-mer. Il resta en fonction jusqu’en 1958.

Il prit sa retraite auprès des siens à Muret (Haute-Garonne).

Il s’agit très probablement d’Edmond, Eugène Escot, né le 3 février 1921 à Chauriat (Puy-de-Dôme) et décédé le 13 mai 1999 à Muret (Haute-Garonne).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article193185, notice ESCOT Edmond par Louis Botella, version mise en ligne le 16 juin 2017, dernière modification le 12 décembre 2020.

Par Louis Botella

SOURCES : Site Internet de la section de Fleury-Mérogis (Essonne) du Syndicat national pénitentiaire FO, 13 décembre 2010. — Site Internet : deces.matchid.io.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément